Crise financiere dans les casinos du SUD de la france

Ce salon regroupe l'actualité des casinos francophones terrestres, casinos en France, mais aussi en Belgique, Suisse, Canada, Maroc, Tunisie, îles francophones etc... mais aussi des news sur l'évolution de l'économie, de la législation des casinos en ligne.

Crise financiere dans les casinos du SUD de la france

Message non lupar jackman » Mar Mar 03, 2015 11:41 am

Les établissements azuréens subissent fortement la crise. Celui de Grasse devrait être mis en liquidation aujourd’hui. Même si certains arrivent tout de même à tirer leur épingle... du jeu

Quand rien ne va plus, la banque perd. En l'espace de cinq ans, le produit brut des jeux a chuté de presque 25 % dans les casinos français, soit un quart du chiffre d'affaires en moins.

De quoi inquiéter l'ancien sénateur varois François Trucy, spécialiste des jeux d'argent et de hasard, qui a adressé à l'automne dernier un mémoire alarmiste au gouvernement. Il serait urgent de modifier une réglementation devenue trop contraignante.

«Notre modèle économique n'est plus adapté »,insiste Antoine Herboux, le tout nouveau directeur du casino de Beaulieu qui pointe du doigt les « lourdeurs juridiques et administratives», ainsi que le «poids des prélèvements».

Notamment communaux, puisque c'est le seul sur lequel les casinotiers ont pour l'heure une petite marge de manœuvre.

Des perdants

Un bras de fer vient d'ailleurs de s'engager entre le groupe Partouche et la ville d'Antibes au sujet du renouvellement de la concession de l'Eden Beach à Juan-les-Pins.

Seul candidat à sa reprise le casinotier voudrait réduire le montant de sa concession. La commune ne l'entend pas ainsi et se déclare prête à se priver temporairement de casino.

Fini le temps où les municipalités déroulaient le tapis de rouge aux tapis verts synonymes d'animations et de retombées financières pour leur ville.

La Côte, avec douze casinos, a évidemment succombé à leurs sirènes. Cannes compte, à elle seule, trois établissements. Du coup, aujourd'hui, c'est la sirène d'alarme qui retentit.

Y aurait-il trop de casinos? Le fait est que les trois établissements cannois afficheraient les plus mauvais résultats du département en 2014.

Les chiffres d'affaires ne devraient pas être rendus publics par le ministère de l'Intérieur avant quelques jours, mais il semble que les casinos de la Croisette affichent des chutes de 10 % et plus.

Mandelieu aurait même la palme de la plus forte baisse en 2014. Et même la Principauté monégasque a grandement souffert l'an passé. Quant au casino de Grasse, fermé depuis le 1er janvier, il devrait être mis en liquidation judiciaire aujourd'hui par le tribunal de commerce.

Et des gagnants

Pourtant, le contexte national semblait laisser entrevoir une embellie. Sur l'ensemble des 200 casinos français la baisse du produit brut des jeux n'est «que» de 2,6%.

Les deux établissements niçois se situeraient dans cette moyenne. Preuve que la baraka n'a pas définitivement quitté les casinos, ceux d'Antibes et Cagnes seraient même en hausse cette année.

De quoi redonner l'envie d'investir aux exploitants. A Beaulieu-sur-Mer, la Rotonde est de nouveau ouverte après quatre ans d'inactivité.

En dépit de la loi Evin, de la concurrence des jeux en ligne, de la Française des Jeux, et d'une fiscalité pénalisante les casinos pourraient donc avoir encore de beaux jeux devant eux.

Source et suite sur http://www.nicematin.com/derniere-minut ... 24436.html
Inventaire
Avatar de l’utilisateur
jackman
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1050
Photos: 192
Jackpoints: 17344
Donner
Inscription: Ven Déc 02, 2005 6:28 pm


Retourner vers Casinos Francophones




 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

  • Partenaires
cron