Forex : 9 clients sur 10 sont perdants

Ce forum est destiné aux passionnés de la Bourse, vous utilisez des systèmes analogues aux systèmes de la roulette, vous souhaitez nous communiquer une information boursière, ce forum vous est destiné ...

Forex : 9 clients sur 10 sont perdants

Message non lupar 36contre37 » Sam Nov 07, 2015 12:41 pm

Si vous tenez absolument à perdre de l’argent, alors jouez, misez sur le marché des changes, plus connu sous le nom Forex.

Déjà dans "Question d’argent" du 7 septembre nous invitions nos auditeurs à fuir ce marché de dupe et à ne pas tomber dans le piège des promesses de gain qui n’engagent que ceux qui veulent y croire.

C’est au tour de l’AMF, l’Autorité des marché financiers d’alerter les particuliers sur les dangers du Forex

Alors que de nombreux opérateurs adressent des courriels pour inviter les particuliers à jouer sur ce marché. Selon une étude réalisée par l’Autorité des marchés financiers, 9 clients su 10 sont perdants.
Si l’on rentre dans le détail de cette étude on s’aperçoit que sur quatre ans, le pourcentage de clients perdants, tous prestataires confondus est proche de 89%.

La perte moyenne par client, ente 2009 et 2012 est proche de 10.900 euros

Enfin, toujours selon l’AMF, sur quatre années, de 2009 à 2012, 13.224 clients ont perdu au total près de 175 millions d’euros tandis que 1.575 clients ont gagné au total 13,8 millions d’euros.
Cherchez l’erreur.

La promesse fallacieuse consiste à laisser croire qu’avec peu d’argent, on peut gagner beaucoup

Et ce, grâce à un effet de levier an pariant sur la hausse d’une devise par rapport à une autre, au dollar par rapport à l’euro, par exemple. Ou le contraire.
Avec une mise de 100 euros, on peut ainsi disposer d’un levier de 400 qui permet de miser l’équivalent de 40.000 euros. Super, quand on gagne, mais c’est la ruine assurée quand on perd neuf fois sur 10 comme le confirme l’étude de l’AMF.
Car faut-il le rappeler, avec le Forex, on peut perdre plus que sa mise. Et parfois, beaucoup plus.

Il faut savoir que ce marché des devises où s’échangent les monnaies du monde entier, tous les jours, 24 heures sur 24 n’est pas régulé. Autrement dit, les prix sont directement fixés par les professionnels. Il faut aussi savoir qu’il est quasiment impossible d’anticiper les variations des taux de change.

Pour de simples amateurs, c’est tout simplement suicidaire, estiment les professionnels

A cela s’ajoute, un nombre important d’opérateurs illégaux, basés à l’étranger, souvent à Chypre.
L’AMF vient de lancer une campagne digital pour inviter les internautes à la prudence avec ce slogan : Marché des changes en ligne : vous allez tout perdre. Le risque est au bout du clic.

http://www.franceinfo.fr/emission/quest ... 2014-09-33
Le postcast de l’émission est disponible jusqu'au 14/07/2017 .
36contre37
Googlejack
Googlejack
 
Messages: 1993
Jackpoints: 33480
Donner
Inscription: Ven Fév 27, 2015 9:23 am


comment-la-speculation-ruine-les-apprentis-traders

Message non lupar 36contre37 » Sam Nov 07, 2015 12:51 pm

Sur les sites agréés, les particuliers ont perdu 161 millions en 4 ans en s’aventurant sur le marché des changes.

Spéculer sur les devises même dans un cadre réglementé mène droit à la catastrophe. C’est le constat accablant d’une étude de l’Autorité des Marchés Financiers, auprès de prestataires agréés, représentant la moitié des individusspéculant sur les changes, soit 14.800 personnes . Entre 2009 et 2013, 9 particuliers sur 10 ont perdu de l’argent en spéculant sur les changes (*). En moyenne, les pertes ont été de 10.900 euros par client (161 millions au total), mais avec d’amples variations (4.500 à 13.400 euros). Une personne sur deux parvient à limiter ses pertes sous 1.900 euros. Ces contre-performances sur les devises semblent bien plus importantes que celles constatés sur les actions. Selon des études internationales, 1 particulier sur 5 ou 6 parvient à gagner de l’argent en jouant en bourse. Outre Atlantique, 1 particulier sur 5 générait des rendements sur les devises en 2011, selon une étude américaine.

Le piège de la sur-activité

Par ailleurs, un particulier qui spéculerait sur un site non agrée, où les escroqueries sont la règle, aurait 100% de chances de perdre de l’argent, contre 90% de connaître le même sort sur un site régulé, qui est donc loin d’être une garantie de réussite en soit. Plus un spéculateur est actif et passe un nombre d’ordres important, plus il perd de l’argent. Il est attiré par la volatilité, au risque de se brûler les ailes. Ainsi, les 4% de particuliers qui ont effectué plus de 5.000 ordres sur la période ont perdu plus de 75.000 euros Quand ceux qui ont passé plus d’une dizaine ordres n’ont perdu que 11.800 euros. La moitié des personnes de l’échantillon a passé plus de 250 ordres pour une perte de près de 19 000 euros. En traitant beaucoup les particuliers font gagner de l’argent à leur prestataire mais à lui seul… La multiplication des ordres est un signe de fébrilité et de manque d’assurance : les particuliers prennent trop vite leurs bénéfices, quand ils en ont, mais gardent trop longtemps leurs pertes, qui s’aggravent dès lors. Ces biais de comportements, mis en lumière par la finance comportementale affectent aussi les professionnels, mais prennent des proportions alarmantes chez les amateurs. Aux deux extrêmes, 722 clients perdent chacun plus de 50.000 euros sur 4 ans, alors qu’ils ne sont que 121 à gagner plus de 24.000 euros. Une infime minorité parvient à faire de la spéculation sur les changes une activité viable et profitable sur le long terme.

Pas d’apprentissage

C’est ce type de profil que les sites s’efforcent d’attirer, avec notamment l’objectif que les plus novices suivent les idées de trading des days-traders plus expérimentés. Un moyen d’augmenter l’espérance de survie des « suiveurs », mais guère plus. En effet, l’apprentissage semble très limité sur les monnaies, expérience ne rimant pas avec performance. Un spéculateur plus expérimenté peut même développer une confiance excessive en ses facultés, qui lui coûtera très cher. Sans stratégie, gestion des risques, ni compétences, les particuliers se reposent trop sur l’analyse technique(analyse des graphiques), pourtant sans pouvoir prédictif sur l’évolution des marchés. Ils recourent aussi trop à l’effet de levier- l’effet multiplicateur des gains ou pertes grâce à l’endettement- pour générer du rendement notamment quand le marché est trop peu volatil. Le trading des devises reste un métier, difficile même pour les professionnels chevronnés. Sur longue période (1986-juillet 2014), les gérants spécialisés sur les monnaies ont gagné en moyenne entre 8,1% et 10,1% par an, selon les indices « Parker FX ». Leur performance ajustée du risque est bien plus faible, entre 2,5% et 3,3% par an, loin de l’Eldorado promis par les sites

source:
http://www.lesechos.fr/13/10/2014/lesec ... evises.htm

http://www.toutsurlesplacements.com/for ... seurs.html
Dernière édition par 36contre37 le Sam Nov 07, 2015 1:05 pm, édité 1 fois.
36contre37
Googlejack
Googlejack
 
Messages: 1993
Jackpoints: 33480
Donner
Inscription: Ven Fév 27, 2015 9:23 am

Halte aux escrocs en ligne

Message non lupar 36contre37 » Sam Nov 07, 2015 1:02 pm

36contre37
Googlejack
Googlejack
 
Messages: 1993
Jackpoints: 33480
Donner
Inscription: Ven Fév 27, 2015 9:23 am

Re: Forex : 9 clients sur 10 sont perdants

Message non lupar Roulex » Sam Nov 07, 2015 7:17 pm

C'est vieux comme le monde ces statistiques: 9 traders sur 10 perdent effectivement leur capital de trading sur le Forex mais aussi les Futures (matieres premieres), c'est la premiere chose qu'on apprend dans a peu pres n'importe quel livre de trading.

Ils perdent non pas parce que le Forex ou les Futures sont des marches financiers qu'on ne peut pas battre a long terme, mais uniquement parce que ces traders tradent n'importe comment, c'est a dire sans aucun systeme, sans aucune gestion de risque et sans aucune discipline.

Ces perdants alimentent donc regulierement la caisse des traders gagnants (en plus d'enrichir leur courtier bien entendu).

En fait sans ces perdants il me serait impossible de gagner le moindre centime sur le Forex, puisque l'argent des gagnants provient directement de la poche des perdants. :stud
Avatar de l’utilisateur
Roulex
Googlejack
Googlejack
 
Messages: 4033
Jackpoints: 64140
Donner
Inscription: Mar Mar 13, 2012 10:35 pm

Re: Forex : 9 clients sur 10 sont perdants

Message non lupar Roulex » Sam Nov 07, 2015 10:32 pm

Ne pas aussi oublier une chose : les courtiers boursiers constatent que de plus en plus les traders abandonnent la Bourse pour aller trader sur le Forex, sur les Futures ou sur les options binaires.

Ces courtiers perdent donc de l'argent au profit de ces produits dérivés, qui offrent des effets de levier infiniment plus prometteurs.

Alors que font-elles, ces maisons de courtage ?

Eh bien elles commanditent ce genre "d'articles" (dans les magazines ou sur Internet) pour justement diaboliser le Forex et effrayer les traders, dans l'espoir de les ramener sur la Bourse, qu'ils décrivent comme beaucoup moins "dangereuse" pour le portefeuille de leurs clients.

En fait le Forex n'est pas plus dangereux que la Bourse, c'est meme tout le contraire, puisque le mouvement moyen des devises est d'a peine 1% par jour, a tout casser, alors qu'une action peut perdre plus de 50% de sa valeur en quelques heures ! De plus, on peut utiliser un levier de 100 ou plus mais ne risquer que 2% de son capital sur chaque trade, l'un n'empeche pas l'autre.

Bref, ne pas croire aveuglement tout ce que raconte la presse, qui n'est la que pour vendre ses torchons et servir les interets ($$$...) de tel ou tel commanditeur, rien de plus.
Avatar de l’utilisateur
Roulex
Googlejack
Googlejack
 
Messages: 4033
Jackpoints: 64140
Donner
Inscription: Mar Mar 13, 2012 10:35 pm


Retourner vers Bourse




 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

  • Partenaires